Accrochés aux flancs des montagnes, abrités dans les vallées, ou perdus dans les forêts, des centaines de temples bouddhistes se cachent à travers toute la Corée du Sud.

Menacés au XVI siècle par la dynastie Yi et le confucianisme, les moines ont du délaisser Séoul pour trouver refuge au plus profond des campagnes et y développer leur religion.

Depuis une dizaine d’année, de nombreux temples ont fait le choix d’ouvrir leurs portes et de dévoiler un peu de leur mystère à travers le templestay, une possibilité de séjour au monastère pour les visiteurs de tous horizons.

Commande de A/R Magazine